La sous-traitance

La sous-traitance aujourd’hui ?
Une question renouvelée

Dans une économie mondialisée, les entreprises sont poussées à toujours plus de flexibilité et de souplesse dans l’organisation et la gestion de leur activité. Depuis quelques années, pour augmenter leur compétitivité, les entreprises externalisent certaines activités et se recentrent sur leur cœur de métier.
C’est dans ce contexte que le recours à la sous-traitance s’est développé.
Aujourd’hui généralisée, la sous-traitance évolue avec le développement d’une organisation en cascade souvent transfrontalière, ce qui n’est pas sans présenter des risques pour les salariés et les entreprises.

Les enjeux de la sous-traitance

Pour que ce système fonctionne durablement et assure la qualité du travail, il est nécessaire de mieux articuler les dimensions techniques et économiques avec la dimension sociale. La sous-traitance soulève donc des enjeux économiques et sociaux majeurs pour les entreprises.
Dans ce contexte, comment le droit répond-il aux questions posées par la sous-traitance et les réseaux désormais implantés à l’échelle européenne ?

Cette journée d’étude, organisée par l’IRDEIC et Toulouse Business School, propose une analyse croisée du droit et du management stratégique qui prend appui sur l’observation empirique du fonctionnement de la sous-traitance, notamment dans l’aéronautique et la santé, grâce aux témoignages et analyses de professionnels. Elle invite à débattre des pistes possibles d’innovations en vue d’améliorer la relation de sous-traitance.
Elle s’articulera autour de trois ateliers animés par des Professeurs de droit, de management, de stratégie et des professionnels :

ATELIER 1. Sous-traitance, compétitivité et stratégie de l’entreprise
ATELIER 2. Sous-traitance et responsabilité sociétale de l’entreprise
ATELIER 3. Sous-traitance et frontières de l’entreprise

Ce contenu a été mis à jour le 12 August 2016 à 16 h 04 min.